Bye Bye Mercy Africa

Nous avons eu la chance de visiter le Mercy Africa lors de son dernier jour d’ouverture au public. En effet ce bateau hôpital installé dans le port de Tamatave depuis deux ans, se prépare à quitter Madagascar pour voguer vers de nouveaux horizons. Prochain pays sur leur longue liste : le Benin.

Capture d’écran 2016-06-06 à 11.30.49

Pour ceux qui ne connaissent pas l’organisation humanitaire Mercy Ships, voici un bref retour sur son histoire :

Depuis 1978, 4 navires ont été transformé en hôpital flottant, aujourd’hui un seul reste encore en service, le Mercy Africa, et un second est actuellement en construction. Ce programme international a pour but d’intervenir dans les pays les plus démunis pour prodiguer gratuitement des soins médicaux principalement axés sur la chirurgie reconstructive, ophtalmologique, orthopédique et gynécologique ainsi que des soins dentaires mais aussi de la formation pour les équipes médicales du pays visité. La priorité est donné aux enfants et jeunes adultes soufrant de pathologie les handicapant dans leur vie quotidienne et les empêchant d’être autonome ou de travailler. Quelques exemples des pathologies les plus souvent opérées : cataracte et problèmes de cécité pouvant être guéris par laser, graves brulures empêchant la mobilité de la tête, des bras ou des jambes, les bébés nés sans palais ou avec un bec de lièvre et ne pouvants s’alimenter normalement, nombreuses malformations, l’ablation de gigantesques tumeurs (non cancéreuse) souvent placées au niveau du visage et parfois plus grosses que la tête elle même !

Le bateau restant un à deux ans maximum par pays, ces opérations ne nécessitent pas un trop long suivi post opératoire, mais surtout elles transforment radicalement la vie des patients. Toute cette activité médicale ne serait possible sans les milliers de bénévoles qui se sont succédés à bord des navires de Mercy Ships. Du grand chirurgien, au cuisiner en passant par les techniciens du bateau, tous prennent sur leur temps disponible pour rejoindre l’équipage pendant deux semaines et jusqu’à parfois plusieurs années !
lobby

Le Mercy Africa est tellement énorme qu’il est bien difficile de le photographier en entier !! Il contient un hôpital de 82 lits, 5 salles d’opération, un laboratoire d’analyse, un scanner et un matériel médical à la pointe de la technologie. Une unité mobile s’est également installé dans l’hôpital de Tamatave pour créer une clinique dentaire et faire de la formation pour les docteurs, chirurgiens et infirmières du pays.

 

bibliothèque

La bibliothèque

24 212 patients ont été traité à Madagascar, les malades arrivent de tous le pays. Ils sont sélectionnés par
des bénévoles répartis dans les différentes provinces, puis le voyage est pris en charge jusqu’à Tamatave où un centre d’accueil leur permet d’être hébergé jusqu’au moment de leur hospitalisation. Un bénévole nous raconte qu’il faut parfois faire face à la méfiance de la population qui ne comprend pas pourquoi « ces étrangers sont venus jusque là pour les soigner gratuitement, ça cache forcement quelque chose ». Il faut faire preuve de patience pour les convaincre que leur enfant sera bien traité et que sa vie sera nettement amélioré grace à une opération. Mais le plus souvent les mères sont tellement désespérées qu’elles n’hésitent pas une seconde à remettre leur enfant entre les mains des chirurgiens.

 

 

café starbucks piscine

 

stockage

Le stockage

Les 400 membres du navire sont donc entièrement bénévoles et payent pour leur logement et repas.  C’est une gestion très complexe car cela tournent en permanence, et pour que cela fonctionne dans la joie et la bonne humeur les règles à bord sont très strictes. L’anglais est la langue officielle. Lors de la visite, on voit
que tout est fait pour que les bénévoles se sentent bien. Ils partagent de petites cabines jusqu’à 10 parfois mais les plus anciens ont des cabines privatives, ils bénéficient d’un grand espace de vie avec un café sponsorisé par Starbucks qui envoi gratuitement ses meilleurs cafés, un espace internet avec de nombreux ordinateurs à disposition, une cantine, une bibliothèque (l’endroit le plus calme du bateau), et même une petite piscine. Certain bénévoles viennent en famille et leurs enfants peuvent suivre des cours dans l’école du navire. Bref c’est un vrai petit village et ça tourne comme une montre Suisse.

 

Le top de la visite : la cabine de pilotage digne d’un film de James Bond !

cabine de pilotage

 

Les généreux donateurs qui permettent au Mercy Ship de vivre sont de toutes nationalités, des entreprises comme des particuliers, ils peuvent envoyer de l’argent mais aussi du matériel. Dans le pont inférieur, il y a de nombreux containers de matériels médicaux et de vivres qui doivent sans cesse être renouvelés.

Vous pouvez aussi faire un don, quel qu’en soit le montant il sera toujours utile ! Et si vous parlez couramment l’anglais vous pouvez aussi donner de votre temps et vous engager pour une mission.

Suivez toute l’actualité de Mercy Ship sur leur site et les réseaux sociaux. Dans le lobby, un mur de photos très émouvant regroupe des portraits colorés de nombreuses femmes malgaches ayant été opérées de graves problèmes gynécologiques et qui ont maintenant retrouvées le sourire ! La fierté de Mercy Ships et on ne peut que les en féliciter. Bravo et merci pour tout ce que vous faite !

portraits